Archives mensuelles : juillet 2017

Le maillot de bain idéal pour l’été

Que se passe-t-il?   Mymy fait dans la mode maintenant?   Non, Mymy change un peu de sujet car tricot et crochet quand il fait 28° dans l’appartement ce n’est pas toujours agréable.  Et puis un peu d’humour de temps en temps, cela fait du bien. 

Vous l’avez remarqué, il fait beau, de plus en plus chaud, normal c’est l’été, et la majorité d’entre nous tuerait père et mère pour avoir une piscine, en tout cas c’est mon cas.  Qui dit été et soleil, dit aussi bronzette, plage, mer, piscine, tout simplement farniente.

Mais si c’est plage ou piscine, on dit aussi maillot de bain et j’ai envie de vous en présenter quelques-uns.   A vous de choisir celui que vous préférez.

Nous allons commencer par les maillots femmes car je n’ai évidemment pas oublié les hommes.   Eux aussi ont droit à être superbes sur la plage, surtout pour le plaisir de nos mirettes.

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete1 Question existentielle : natation ou bateau.  Si vous hésitez entre les deux,   ce maillot est l’accessoire indispensable de votre garde-robe.  Il vous permettra également de vous déplacer en toute élégance, passant du bar le plus proche à l’eau turquoise de la mer voisine.   Juste une question : ça sèche comment?

 

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete11epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete37 Vous aviez prévu un bouquin, mais malheureusement vous l’avez terminé plus vite que prévu, pas de soucis ou tout simplement vous n’avez pas envie de le mouiller, mais malgré tout vous avez envie de vous distraire un tant soit peu plutôt que de faire la crêpe toute la journée.   A vous les joies de réviser votre anatomie, ou le plaisir qu’on adore toutes et tous, faire pèter les bulles des emballages plastiques.    Qui a dit qu’on s’ennuyait sur la plage?  Le seul problème avec le dernier, il vous en faudra un nouveau chaque jour, mais quand on veut être belle on ne compte pas.

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete13epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete24epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete40En cuisine rien ne se jette.  De plus, vous êtes arrivée sur la plage ou au bord de la piscine de bon matin afin d’avoir une place tout près du bord et l’heure de midi approche.   Naturellement vous n’avez pas prévu de quoi vous nourrir pensant allez au snack le plus proche.  A votre grande surprise,  vous découvrez que les prix ont augmentés incroyablement depuis l’année dernière.  Tu m’étonnes.   Pas grave, la mode à tout prévu.   Que ce soit pour le barbecue ou le dessert, tout sera à votre portée.   Vous hésitez encore?   Vous avez peur de grossir?   No problemo, vous pourrez vous contenter d’une petite salade..   Vous allez même faire d’une pierre deux coups, vous nourrir et nourrir les yeux des mâles à la ronde.

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete17epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete28epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete30L’heure est au recyclage, à l’économie.   Mac Gyver est de retour.  Nous pensons à protéger la planète pour les générations futures.  De plus, vous ferez d’une pierre deux coups, un chouette maillot et de la place dans vos armoires.   Si vous n’avez pas d’idées, que vous ne voyez pas comment les faire, voici quelques images.   Vos vieux dvds, du ruban adhésif ou tout simplement l’embrase usagée de vos vieux rideaux.    Peu importe, ils seront parfaits.  Il vous suffit juste d’un peu d’imagination et de recherche autour de vous.   Je suis sûre qu’il y a bien quelque chose qui conviendrait.   

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete19epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete42 Une fois un certain âge, nombre d’entre vous aurez remarqué que notre poitrine risque d’avoir un peu tendance à vouloir regarder nos pieds d’un peu plus près.  Cela pourrait en décourager certaines de vouloir porter un bikini, mais ces modèles ont été créés pour remédier à ce léger inconvénient.  De plus, pour les célibataires en mal de câlins, ces modèles vous donneront la frêle illusion que quelqu’un pense un peu à vous.  

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete22epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete141epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete15 Pour peu que vous vous intéressiez un tantinet à la mode, vous savez certainement que moins il y a de tissus, plus ça coûte cher.   Vous avez envie de faire du naturisme, mais vous hésitez encore à franchir le cap, pas de problèmes, ces maillots vous aideront à faire le premier pas.    Avis personnel : évitez de s’asseoir trop près des personnes qui portent le premier, un mouvement trop brusque ou une respiration trop forte et vous risqueriez de vous retrouver éborgnée.

Passons maintenant à la mode homme.

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete2epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete4 J’avoue qu’avec des tablettes de chocolat et des fessiers en acier, ce genre de maillot serait une merveille.   Je pense aussi aux marques de bronzage après.  

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete7epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete25  Vous êtes nostalgiques du bon vieux temps?  Vous préférez le style ancien au moderne?  Peu importe, il y a toujours un maillot qui vous conviendra.  Vous pourrez même, tel l’apollon des temps modernes, poser et vous pavaner en toute beauté.

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete31epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete33

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete32epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bain-wtf-a-ne-surtout-pas-porter-cet-ete35Cet été, la mode pour homme n’est pas très variée.  Si vous êtes un tant soit peu extraverti, vous pourrez choisir une couleur fluo qui mettra en valeur votre bronzage.   Messieurs les timides, qui n’osez pas trop, la couleur noire, assortie d’un magnifique chapeau, vous fera passer incognito sur les plages d’ici et d’ailleurs.   Et pour les retraités rentiers, la couleur or ou argent siéra à merveille à votre statut.

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete9 Si pour être en forme pour la plage, vous avez fait un petit régime afin de perdre les quelques kilos que vous aviez en trop et que vous n’avez vraiment pas envie de les reprendre, ce modèle à la ceinture ultra-serante à la taille, vous empêchant d’avaler plus d’une crevette, sera l’accessoire idéale pour cet été.

epic-gallerie-les-pires-maillots-de-bains-wtf-a-porter-cet-ete8Enfin, si vous n’avez vraiment rien trouvé, si vous avez gardé une âme d’enfant et si le naturisme ne vous fait pas peur, voici le maillot idéal.  A vous les joies des châteaux de sable et cela sans avoir à porter de sac, chose que vous nous laissez bien volontiers de toute façon.

J’espère qu’après lecture vous aurez trouvé votre bonheur et que vous saurez quoi porté cet été sur le sable doré et chaud.

A bientôt.

Bouillon Maggi fait maison

Je ne vais pas vous mettre d’explications, mais juste partager la page que j’ai trouvée en vadrouillant sur internet.

Cette recette n’est pas de moi.  Voici le lien pour la réaliser : https://transitionenfamille.wordpress.com/2016/02/24/le-bouillon-maggi-fait-maison/

Vu toutes les saletés que l’on ingurgite à notre époque, Suffit de lire l’étiquette que j’ai mise en photo, il est bon de découvrir des recettes qui nous permettent de mieux manger et surtout qui sont plus économiques.

Sac au crochet facile à réaliser

Il ne fait pas très beau aujourd’hui, temps gris et pas très chaud, le temps idéal pour crocheter ou tricoter.  

Aujourd’hui je vous propose un sac au crochet pas trop difficile à réaliser.  Tout ce dont vous aurez besoin sera de la laine, un peu de tissus, du ruban et votre crochet.  Une machine à coudre ou vous pouvez coudre la doublure à la main, ce n’est pas très long.

Vous trouverez peut-être qu’il y a beaucoup de photos, mais je pense qu’ainsi vous comprendrez plus facilement les explications.  Comme on le dit si bien : un petit dessin une petite photo, vaut mieux qu’un long discours, bien que le discours vous l’avez aussi.  Sorry.

       Voici le sac terminé.

Et voici les explications pour le réaliser.

 Montez une chaînette de la longueur que vous désirez. Tout dépend de ce que vous voulez comme grandeur de sac. Crocheter en mailles serrées tout autour de la chaînette (en rond quoi), c’est-à-dire que vous crocheter le premier rang comme vous avez l’habitude mais arrivé au bout au lieu de faire demi-tour comme quand on crochete tout droit, vous tournez et continuez à crocheter sur l’autre côté de la chaînette. Augmenter à chaque tour de quatre mailles, c’est-à-dire une avant de tourner et une après avoir tourné de chaque côté. Vous allez obtenir un genre d’ovale, comme sur la photo. (si je débutais au crochet, suis pas sûre que je me comprendrais). Augmenter toujours au même endroit afin d’avoir un ovale régulier. Ceci formera le fond de votre sac. Avant de continuer à crocheter, pensez à prendre le patron du fond de votre sac, il servira pour la doublure.

 Une fois que vous avez la grandeur souhaitée, continuer toujours en rond, mais en n’augmentant plus si vous désirez un sac droit, mais si vous voulez qu’il soit, comme le mien, légèrement évasé, augmentez comme pour le fond, de quatre mailles tous les x rangs. Marquez les augmentations du fond du sac avec un fil de couleur différente afin de savoir où faire celles du corps. Je n’ai pas mis de nombre de rangs car tout dépendra de ce que vous désirez comme forme de sac. Pour le mien, j’ai augmenté tous les 14 rangs.

 J’ai travaillé en mailles serrées pendant x cm, toujours à votre choix selon votre patron, puis j’ai fait un rang de doubles brides. J’ai fait ce motif deux fois.

Voici ce que cela donne après quelques centimètres.

 Comme vous le voyez, j’ai fait le rang de doubles brides afin de pouvoir y passer un ruban décoratif qui tranche sur la couleur et coupe l’uniformité. J’ai ajouté une bordure décorative sur le dessus. Je mettrai l’explication en fin de page.

 Crochetez une bandoulière de la longueur que vous désirez en faisant une longue chaînette. Crochetez un rang de mailles serrées, un rang de doubles brides (toujours pour le ruban) et de nouveau un rang de mailles serrées.  Passez le ruban dans les doubles brides.

 Pour consolider le tout, la laine ça se déforme sous le poids du peu que nous avons dans nos sacs, je l’ai doublé. Pour ce faire, un reste de tissus et un peu d’ouatine pour le fond. Pour le fond, découpez votre patron 1x dans l’ouatine et 2x dans le tissus en ajoutant 1 cm tout autour.

 Mettre l’ouatine en sandwich entre vos deux parties en tissus et piquez le tout.

Faire un patron du corps du sac en prenant la circonférence du bas du sac, divisez par 2 et ajoutez 2 cm, faire pareil pour le haut, mesurez la hauteur du sac et reliez le haut au bas ce qui donnera vos côtés. (vous avez compris?) Faut dire que ce n’est pas facile à expliquer. Vous allez obtenir quelque chose qui ressemble à un trapèze.

 Je vous ai fait un petit dessin, merci Paint, mais comme je ne suis pas Picasso, les lignes sont pas droites, mais je pense que vous comprendrez mieux de cette façon.

Coupez-le deux fois en ajoutant 3 cm en haut et 1 cm en bas. Assemblez les deux parties entre elles par les côtés, puis assemblez-le tout au fond en le centrant (le fond) avec les coutures de côtés. J’ai fait une poche afin de ne plus farfouiller pendant deux heures avant de trouver un bic ou le trousseau de clés.

Assemblez la doublure au sac à petits points. Coudre un bouton aimanté qui servira de fermeture. J’ai mis un anneau, car mon portefeuille à une chaîne avec mousqueton. Vous voyez pas le bouton car il était sur une photo ratée.

Au final, cela donne ceci

Pour celles qui le désirent, voici le diagramme de la bordure au crochet.

Bon crochet à toutes

Châle au crochet

Et oui, encore un châle, mais cette fois un peu plus léger et fait avec cette laine que l’on voit de plus en plus sur le net.  J’avoue que j’ai craqué et que j’en ai acheté une pelote, un cake comme ils disent, bien que je ne vois pas en quoi ça ressemble à un cake.  Les cakes sont en général rectangulaires et ici c’est rond.  Faut jamais chercher à comprendre ce qui se passe dans certains cerveaux lorsqu’il faut donner un nom à quelque chose.  

J’ai donc acheté une pelote de laine Katia Spring Rainbow dans les tons allant du bleu turquoise au fuschia.  Lorsque vous l’achetez vous recevez avec, des explications pour réaliser deux châles.  Un au crochet, l’autre au tricot.  J’ai choisi celui au crochet.

 Le châle terminé.  Désolée, la photo est un petit peu floue

.On le voit mieux sur celle-ci.

  Le diagramme pour le réaliser.  Se crochète avec un crochet n°3

.Photo prise juste pour montrer la transparence du point.

Le châle fait 150 x 75 cm.  Ni trop grand, ni trop petit.  Il est plus réservé aux soirées un peu fraîches de l’été ou pour être porté en automne pour se protéger des premiers jours frisquets.

Maintenant ce que je pense de la laine : Elle douce, souple et agréable au toucher.  Moins agréable à crocheter car elle est composée de 4 brins qui ne sont pas torsadés ensemble afin de permettre de changer la couleur d’un fil au fur et à mesure que la pelote se dévide.  Vous commencez avec 4 brins bleus, puis un est supprimé pour être remplacé par un brin violet, puis un deuxième et cela jusqu’à ce qu’il y ait 4 brins de la même couleur.  Cela se répète pour chaque teinte.   Vu les brins non torsadés, il est fréquent de ne pas les avoir tous les 4 sur le crochet.  Deuxième point que je déplore : je pensais que le changement de teinte allait se faire progressivement sur tous les fils, afin de faire une sorte de dégradé, mais ce n’est pas le cas, ici on est plus sur un chiné mais on ne le voit pas encore de trop.   Troisième point et c’est celui qui m’a fait le plus rager, à chaque changement de couleur, on a un noeud dans le fil.  Petit, mais quand même un noeud.  C’est dommage car il faut espérer et j’ai eu cette chance que le noeud soit à chaque fois sur l’envers de l’ouvrage.

Conclusion, je ne rachèterai plus jamais cette laine.   Je ne comprend pas pourquoi ils n’ont pas fait de dégradé sur tous les fils, alors que je crochète pour le moment avec de la Katia Jaipur et ici on a des dégradés, sur moins de mètres, mais le résultat est superbe.  A voir une fois fini dans un prochain article.

Bon crochet à toutes.

Broderie sur papier

Lorsque j’étais petite, il y a un siècle  un demi pour être plus exacte, je faisais, comme les autres gosses, ce que l’on appelait nous, du piquetage.

Vous vous souvenez.  Un tapis en feutre, un poinçon et un dessin sur lesquel on passait notre temps, me rappelait plus que c’était si long,  à faire des trous plus ou moins réguliers et qu’ensuite nous passions un fil de laine dans les trous afin de faire un joli, du moins on le voyait joli, contour.

La broderie sur papier ou carton, n’est dans le fond que cette technique un peu plus élaborée, beaucoup plus élaborée dans certains cas, je l’avoue.  C’est dingue ce que l’on peut faire avec un simple fil, du papier et une aiguille.   

J’ai voulu essayer, mais j’ai choisi de faire simple, n’étant pas au courant des points, car c’est comme pour toutes broderies, il y en a de plusieurs sortes, bien que les principaux, ainsi que j’ai pu le remarquer, soient au nombre de deux ou trois, et que les fils croisés reviennent régulièrement.

Le résultat sera différent selon le papier ou le fil que vous utiliserez.  On peut faire des reliefs, des plats, des effets de lumières, de tons.  On peut combiner différentes techniques, broderies et peinture, ou crayons de couleurs ou pastels.   Je pense que le choix est presque infini et qu’il ne dépendra dans le fond, que des limites de votre imagination, de votre patience et dextérité.

Je n’ai pas combiné deux techniques pour une bonne raison, la peinture et moi, ça fait deux.  Ok, je peux peindre des murs ou des meubles sans problèmes, mais lorsqu’il s’agit de faire des ombres, des paysages ou portraits, ça ressemble plus à quelque chose d’informe où il faut écrire en grand ce que cela représente pour être certaine de le découvrir.  Quoique Picasso ou d’autres peintres ont peint des tableaux où on cherche pendant des heures ce qu’ils ont voulu exprimer vu que souvent la nom de la toile n’a rien à voir avec la peinture et que celle-ci peut parfois être très étrange voire bizarre.  En tout cas, dans mon esprit c’est le cas.   Mais bon, je ne suis pas Picasso et mes gribouillages sont et restent, contrairement à lui, des gribouillages.  Je dois me faire une raison, le dessin, la peinture et moi, ça fait 2, je dirais même 2222222.

C’est pas tout, revenons à notre broderie.   C’est simple, surtout question matériel.  Du papier assez épais, genre papier dessin, du fil, une aiguille.  N’ayant pas de feutre et de poinçon, vu que j’ai fait ça sur un coup de tête, l’ayant découvert en vadrouillant comme d’hab sur le net et ne voulant pas oublier et remettre à demain ou après demain ou mois prochain ce que je venais de voir, j’ai fait avec les moyens du bord.  Une serviette éponge pliée en quatre fait office de feutre et le poinçon a été remplacé par le découd tout.  Comme quoi, on trouve toujours une solution à tout.

Après avoir imprimé un dessin trouvé sur le net, normal vu mes talents, je l’ai reporté sur une carte d’invitation qui me restait, pauvre esseulée dans le tiroir, et qui coupée en deux, elle était double, à fait l’affaire.

J’ai pris ma patience en main, ainsi que le découd tout et j’ai fait des petits trous, des petits trous, encore des petits trous.  C’est long, c’est dingue le nombre de trous qu’il faut pour faire ça.  Un pétale de 2 cm de long et vous avez 20 trous.  Pour faciliter la chose, un petit bout de papier collant permet de maintenir le gabarit sur votre feuille et l’empêche de glisser et d’avoir comme résultat une fleur qui ressemble aux horloges de Dali.  Vous savez celles toutes molles et sans formes.

Un peu de coton, ici un irisé allant de l argent au bleu en passant par du gris foncé, ce qui fait que l’on ne sait pas le résultat que l’on va avoir, une aiguille et on passe dans les trous, patiemment, sans aller trop vite, sinon, le papier risque de se déchirer.  Ne surtout pas tirer trop fort, sinon, c’est foutu, le papier se courbe et les trous se déchirent et on se retrouve avec un seul trou à la place de deux.  J’en ai fait l’expérience.

Lorsque vous avez fini, vous pouvez garder votre broderie telle quelle, ou, comme je vais le faire, l’encadrer.  

Avec cette technique vous pouvez réaliser des invitations, des cartes de voeux, anniversaire, etc, des marque-page, des cadres.  Une possibilité incroyable pour ce qui est dans le fond, un petit bricolage d’enfant au départ.

 schéma d’exécution du point

 le piquetage

   début de la broderie

 broderie terminée

 mise sous cadre.   Désolée la photo n’est pas top.  Cela donne beaucoup mieux en réalité.

Bonne broderie à toutes et tous.

Châle au crochet

Il fait chaud, même un peu trop pour le moment, mais en prévision des soirées un peu plus fraîches, un petit châle est toujours le bienvenu sur les épaules.  Ni trop chaud, ni trop léger, juste ce qu’il faut pour se réchauffer un peu.

Je l’ai fait en coton, agréable pour l’été et le début de l’automne.   Long pour être certaine d’avoir les épaules et une partie des bras recouvertes.  De la pointe jusqu’en haut, il fait 96 cm et 150 cm de largeur.  De quoi s’envelopper sous une petite brise.

J’ai trouvé le diagramme sur internet sous le nom de « châle orchidée », mais je ne sais pas si c’est le vrai vu qu’il y a quelques jours, j’ai trouvé un autre diagramme avec le même nom.  Je ne sais pas le nom du site qui a publié ce tuto, je ne l’ai pas vu.  Si par hasard, vous le connaissez, vous pouvez me le dire en commentaire et je le mettrai dans l’article.

 Le châle terminé

Le point vu de près

Le diagramme pour le réalisé.

Bon crochet à toutes.