Archives par mot-clé : châle

Châle au crochet

Et oui, encore un châle, mais cette fois un peu plus léger et fait avec cette laine que l’on voit de plus en plus sur le net.  J’avoue que j’ai craqué et que j’en ai acheté une pelote, un cake comme ils disent, bien que je ne vois pas en quoi ça ressemble à un cake.  Les cakes sont en général rectangulaires et ici c’est rond.  Faut jamais chercher à comprendre ce qui se passe dans certains cerveaux lorsqu’il faut donner un nom à quelque chose.  

J’ai donc acheté une pelote de laine Katia Spring Rainbow dans les tons allant du bleu turquoise au fuschia.  Lorsque vous l’achetez vous recevez avec, des explications pour réaliser deux châles.  Un au crochet, l’autre au tricot.  J’ai choisi celui au crochet.

 Le châle terminé.  Désolée, la photo est un petit peu floue

.On le voit mieux sur celle-ci.

  Le diagramme pour le réaliser.  Se crochète avec un crochet n°3

.Photo prise juste pour montrer la transparence du point.

Le châle fait 150 x 75 cm.  Ni trop grand, ni trop petit.  Il est plus réservé aux soirées un peu fraîches de l’été ou pour être porté en automne pour se protéger des premiers jours frisquets.

Maintenant ce que je pense de la laine : Elle douce, souple et agréable au toucher.  Moins agréable à crocheter car elle est composée de 4 brins qui ne sont pas torsadés ensemble afin de permettre de changer la couleur d’un fil au fur et à mesure que la pelote se dévide.  Vous commencez avec 4 brins bleus, puis un est supprimé pour être remplacé par un brin violet, puis un deuxième et cela jusqu’à ce qu’il y ait 4 brins de la même couleur.  Cela se répète pour chaque teinte.   Vu les brins non torsadés, il est fréquent de ne pas les avoir tous les 4 sur le crochet.  Deuxième point que je déplore : je pensais que le changement de teinte allait se faire progressivement sur tous les fils, afin de faire une sorte de dégradé, mais ce n’est pas le cas, ici on est plus sur un chiné mais on ne le voit pas encore de trop.   Troisième point et c’est celui qui m’a fait le plus rager, à chaque changement de couleur, on a un noeud dans le fil.  Petit, mais quand même un noeud.  C’est dommage car il faut espérer et j’ai eu cette chance que le noeud soit à chaque fois sur l’envers de l’ouvrage.

Conclusion, je ne rachèterai plus jamais cette laine.   Je ne comprend pas pourquoi ils n’ont pas fait de dégradé sur tous les fils, alors que je crochète pour le moment avec de la Katia Jaipur et ici on a des dégradés, sur moins de mètres, mais le résultat est superbe.  A voir une fois fini dans un prochain article.

Bon crochet à toutes.

Châle au crochet

Il fait chaud, même un peu trop pour le moment, mais en prévision des soirées un peu plus fraîches, un petit châle est toujours le bienvenu sur les épaules.  Ni trop chaud, ni trop léger, juste ce qu’il faut pour se réchauffer un peu.

Je l’ai fait en coton, agréable pour l’été et le début de l’automne.   Long pour être certaine d’avoir les épaules et une partie des bras recouvertes.  De la pointe jusqu’en haut, il fait 96 cm et 150 cm de largeur.  De quoi s’envelopper sous une petite brise.

J’ai trouvé le diagramme sur internet sous le nom de « châle orchidée », mais je ne sais pas si c’est le vrai vu qu’il y a quelques jours, j’ai trouvé un autre diagramme avec le même nom.  Je ne sais pas le nom du site qui a publié ce tuto, je ne l’ai pas vu.  Si par hasard, vous le connaissez, vous pouvez me le dire en commentaire et je le mettrai dans l’article.

 Le châle terminé

Le point vu de près

Le diagramme pour le réalisé.

Bon crochet à toutes.